Cuisinez équilibré : les bons réflexes diététiques

Vous souvenez-vous de la première fois où vous avez tenté de jouer un instrument ou de chanter une chanson ? Sans connaître les bases, le résultat peut être… disons, moins mélodieux qu’espéré !

Cuisiner de manière équilibrée, c’est un peu comme jouer une symphonie. Pour composer des plats harmonieux qui respectent notre corps, il est essentiel de maîtriser les notes fondamentales de la diététique. Et ces bases, une fois comprises et appliquées, transforment notre cuisine quotidienne en véritables chefs-d’œuvre pour nos papilles et notre bien-être.

 

Nos 6 règles d’or pour une mélodie alimentaire qui sonne juste

  • Évitez les aliments industriels : Sous des emballages attrayants se cachent souvent des produits riches en sucres, en graisses saturées et en additifs. Privilégiez la simplicité des produits bruts pour des plats authentiques et sains.
  •  
  • Limitez les aliments ultra-transformés : Ils peuvent être rapides et pratiques, mais derrière ces plats préparés se dissimulent des carences nutritionnelles. Un peu comme une mélodie sans âme.
  • Optez pour le BIO : Favoriser le BIO, c’est comme choisir un instrument de qualité. Vous réduisez les pesticides et soutenez une agriculture respectueuse. Une note éthique et saine.
  • Variez votre alimentation : Une symphonie n’est pas faite d’une seule note. De même, variez les aliments pour offrir à votre corps une partition nutritionnelle riche et équilibrée.
  • Mangez avec modération : L’excès, même de bonnes choses, peut déséquilibrer votre mélodie alimentaire. Écoutez votre corps, il connaît sa musique.
  • Minimisez le sel et l’alcool : Tout comme une note trop forte peut dominer une chanson, le sel et l’alcool en excès peuvent nuire à votre santé. Modération est le maître mot.

L’art de la préparation : le secret est dans la cuisson

L’attention que vous portez à la cuisson peut changer la donne. Les méthodes comme la vapeur, l’eau ou la cuisson au four nécessitent moins de matières grasses. Les cuissons douces à basse température préservent mieux la qualité nutritionnelle. Et pour ce qui est de l’assaisonnement, amusez-vous ! Variez les huiles « première pression », ajoutez des épices, des herbes, de l’ail ou des échalotes. Elles apportent goût et saveur sans ajouter de sel ou de sucre.

Bien choisir pour mieux manger

Le choix des aliments est un pilier de la nutrition. Les bonnes graisses sont essentielles. Lorsqu’on parle des « bonnes graisses » présentes dans l’avocat ou les noix, par exemple, on évoque en réalité les acides gras mono-insaturés et polyinsaturés. Ces graisses soutiennent notre santé cardiaque, régulent le cholestérol et fournissent à notre corps l’énergie dont il a besoin. Pensez aux poissons gras comme les sardines ou maquereaux pour un apport optimal en oméga-3. Les légumineuses, quant à elles, sont de véritables trésors nutritionnels. Riches en protéines végétales, elles sont une excellente alternative aux protéines animales. Leurs fibres alimentaires favorisent la satiété, régulent la glycémie et participent à la bonne santé du microbiote intestinal.

 

Votre nouveau drapeau

Quant aux féculents, choisir des versions complètes, notamment ceux à base de blé complet, est bénéfique car ils conservent l’ensemble de leurs nutriments, vitamines, minéraux et fibres. Ces fibres permettent une meilleure digestion, offrent une sensation de satiété plus longue et aident à stabiliser le taux de sucre dans le sang.

 

Les chouchous diététiques

Les aliments “à volonté”, tels que les légumes verts, les salades, les fruits frais, sont caractérisés par une faible densité calorique. Cela signifie qu’ils apportent peu de calories par rapport à leur volume. Ainsi, ils remplissent l’estomac et favorisent une sensation de satiété sans alourdir la balance calorique de la journée.
En plus de leur faible apport calorique, ces aliments sont riches en nutriments essentiels comme les vitamines, les minéraux et les fibres. Ces dernières aident à réguler la digestion, favorisent une sensation de satiété durable et peuvent aider à réduire le taux de cholestérol sanguin. En gros, ces aliments sont un gain pour la santé sans être un poids pour la silhouette !

Légumes Légumineuses Fruits à faible teneur en sucre Poissons maigres et fruits de mer Viandes maigres Produits laitiers faibles en matières grasses
Salades et légumes à feuilles Lentilles Baies Cabillaud Poulet sans peau Yaourt nature sans sucre ajouté
Choux Haricots Pommes Merlan Dinde sans peau Lait écrémé
Tomates Pois chiches Pêches Bar Lapin Fromage blanc 0%
Poivrons Pois cassés Abricots Crustacés Veau Skir
Courgettes   Agrumes Coquilles Saint-Jacques Jambon dégraissé  
Asperges   Melons Moules    
Concombres   Pastèques Huîtres    
notre détail des aliments chouchous pour y aller sans compter !

En Synthèse, la clé d’une alimentation équilibrée est de trouver du plaisir à cuisiner et à manger. Les règles diététiques ne sont pas là pour contraindre mais pour sublimer vos plats. Nourrissez-vous bien, équilibré, et surtout, régalez-vous!

La cuisine est une mélodie qui, bien jouée, nourrit l’âme autant que le corps.

 

Découvrez le programme Elfy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lectures complémentaires